Enrico Rivetto


L’histoire de Rivetto a commencé à Alba lorsque l’arrière-grand-père Giovanni a ouvert un magasin qui est devenu le principal poste de commerce de vin et de raisin de la région. En 1922, l’entreprise familiale est passée de commerçant à producteur de vin sous la direction du grand-père Ercole, qui insistait sur l’utilisation de raisins Langhe de la plus haute qualité. L’entreprise familiale s’est développée en 1938 avec l’achat de Tenuta Loirano et de ses vignobles dans les collines de Serralunga et Sinio. Après des décennies de dur labeur, en 1970, le père Sergio a pu construire une cave moderne sur leur site de Loirano, en plantant de nouveaux vignobles pour augmenter la production.

Enrico Rivetto, la quatrième génération de la famille, a rejoint la propriété à plein temps en 1999 et a commencé à se convertir à la viticulture biologique en 2009. Il a reçu la certification en 2016, mais a voulu aller plus loin. Peu à peu, il a ajouté des éléments de pratiques biodynamiques. Il a planté d’anciennes souches de maïs et de blé, des herbes aromatiques et des fleurs vivaces ainsi que 550 arbres pour créer un environnement biodiversité. Cultiver autre chose que de la vigne dans une zone où un hectare coûte plus de 1,2 million d’euros a été un défi mental pour M. Rivetto. Il a également entrepris la revitalisation d’une variété blanche indigène, la Nascetta, qui était proche de l’extinction jusqu’à ce qu’un petit groupe de producteurs la redécouvre dans les années 1990.

Le plus grand et dernier obstacle était l’introduction d’animaux. Rivetto a choisi des ânes, les considérant comme les plus faciles à soigner. Ils fournissent maintenant du fumier pour le compost fait maison. Mais les animaux prennent de la place. Dans une zone où la plupart des terres sont consacrées à la vigne, personne ne veut abandonner les vignes pour cela”, dit-il. Au total, Enrico a sacrifié 1,2 ha de vignes, laissant 15 ha en production. La plupart des 35 hectares sont entourés de forêts, ce qui constitue une frontière naturelle avec les vignobles voisins.

Cependant, la parcelle de 0,5 ha du cru de Briccolina, très prisée par Rivetto, est contiguë à des vignobles qui ne sont pas cultivés biologiquement. L’équipe a dû enlever 50 vignes afin de planter un périmètre de protection de lavande, de buissons et d’arbres.

Vous avez compris, Enrico est un puriste, homme de la terre qui met tout en oeuvre pour vivre en harmonie avec la nature.