Chiara et Giorgio Boschis - E. Pira & Figli


Vigneron bio Chiara et Giorgio Boschis

Chiara Boschis : rock star, rebelle, pionnière, entrepreneur, iconoclaste, voilà quelques termes qui viennent à l’esprit quand on considère ce prestigieux producteur de Barolo. Chiara est née dans le vin ; ses ancêtres ont fondé le domaine Giacomo Borgogno à Barolo en 1761 et sa famille a géré cette cave jusqu’à sa vente en 2008. Elle et ses frères Giorgio et Cesare ont grandi en travaillant dans l’entreprise familiale, mais à l’époque, on espérait que les garçons dirigeraient un jour la cave familiale, tandis que la fille serait mariée à l’extérieur – mais Chiara avait d’autres projets pour elle-même ! Elle a quitté la maison pour étudier le commerce et l’économie à Turin, et après avoir obtenu son diplôme, elle est allée travailler pour une société de conseil. Mais elle savait que son destin était de retour à Barolo.

En 1980, le légendaire Gigi Pira, propriétaire de la cave E. Pira à Barolo, est décédé sans héritier. Les deux sœurs de Gigi étaient des amies proches de la famille Boschis-Borgogno, et leur ont demandé de donner un coup de main pour la fabrication des vins. En 1981, Chiara, bien qu’étudiant encore à Turin, a convaincu sa mère et son père de prendre un prêt hypothécaire pour acheter la cantine et les vignobles E Pira.  Alors que Chiara termine ses études et son expérience professionnelle à Turin, sa famille s’occupe de la production à Pira. En 1990, cependant, après avoir passé quelques années à déguster et à découvrir des vins avec Giorgio Rivetti et les Barolo Boys, la détermination de Chiara s’est cristallisée. Elle a repris les rênes de la cave E. Pira et, contrairement aux siècles de vinification traditionnelle de sa famille, elle a pris un chemin audacieux et provocateur, employant la vendange en vert, des fermentations plus courtes et l’utilisation de petits fûts de chêne français, appelés barriques.

Chiara possède aujourd’hui onze hectares de vignes en culture dans les communes de Barolo, Serralunga et Monforte d’Alba. Elle conserve l’honneur de première femme vigneronne des Langhe, et bien qu’elle soit issue d’une famille de Barolisti, elle a bravé d’incroyables obstacles dans les années 1990 pour obtenir ce titre. Elle est, par nécessité, d’une confiance, d’une détermination, d’une patience et d’un charme incontestables. Elle a géré le domaine essentiellement seule pendant vingt ans, mais après la vente de Borgogno en 2008, son frère Giorgio est devenu agent libre. En 2010, lui, sa femme Daniella et leurs trois filles ont rejoint Chiara à E. Pira, ce qui a permis non seulement une division du travail bienvenue, mais aussi une nouvelle génération de successeurs féminins : Beatrice, Elena et Vittoria Boschis, les filles de Giorgio et Daniella, profitent déjà de leur expérience dans la “nouvelle” cave familiale !

En attendant l’arrivée de Giorgio Boschis à Pira, Chiara a pu acheter un beau vignoble de vieilles vignes à Monforte dans le cru Mosconi, et ils ont également ajouté plusieurs autres petites parcelles entre Monforte et Serralunga : Ravera di Monforte, Le Coste di Monforte ainsi que Gabutti et Baudana à Serralunga. Le Barolo Via Nuova de Chiara, qui jusqu’en 2008 était une expression unique du cru Terlo, est devenu un assemblage classique de Barolo de toutes ses exploitations (à l’exception de Cannubi). L’année 2009 a également vu la première sortie du Mosconi Barolo de Chiara, issu d’une parcelle de vieilles vignes de ce cru, juste au sud du cru Ginestra à Monforte. La production totale actuelle du domaine a augmenté, mais même maintenant, elle atteint le chiffre minuscule de trois mille caisses !

L’arrivée de Giorgio a également entraîné d’autres développements à Pira : depuis les premiers temps, Chiara avait diminué la quantité de chêne neuf sur ses vins, d’abord à 80%, puis à 70% et enfin à seulement 50%, mais l’influence classique de Giorgio a poussé cela encore plus loin. En 2008, le régiment de chêne pour le Barolo était devenu 1/3 de chêne neuf, 1/3 de chêne d’un an et 1/3 de chêne de deux ans

E Pira – Chiara Boschis a été le premier domaine de Cannubi à se convertir à l’agriculture biologique, mais elle ne s’est pas arrêtée là ! Chiara a travaillé sans relâche ces dernières années pour convaincre le reste des producteurs du district de se convertir à l’agriculture biologique !